Marchons ou roulons vers l'école !

Publié le par Jülie

En navigant sur le net, je découvre le concept de ramassage scolaire à pied ou à vélo. Quelle bonne idée... Biensûr à Istanbul faire du vélo est un sport à haut risques. Une formule qui ne conviendrait pas, mais pourquoi pas organiser un ramassage scolaire à pied avec les enfants d'un même quartier ?

A vélo :

Des « convoi-vélos » sécurisés cela se pratique dans quelques écoles pilotes de France.
A l’initiative des parents d’élèves dans la plupart des cas, le ramassage scolaire à vélo est organisé et en général une fois par semaine les samedis matin non libérés. Parti d’une réflexion sur l’éco-citoyenneté et sur l’amélioration de la circulation en ville le succès est au rendez-vous.
En France, la marche et les deux-roues assurent la moitié des déplacements liés aux études (écoliers, collégiens, lycéens, étudiants) contre 20 % en voiture. Les déplacements sont organisés, pensés en amont et sécurisés par le dispositif mis en place par l’équipe de parents encadrant.

Renverser la logique du « tout » automobile » dans les villes, au profit des déplacements doux : marche à pied, vélo, transports en commun, covoiturage. Ce dispositif permet également de réduire les risques d’insécurité aux abords des écoles, en limitant le trafic automobile. Alors, pensez-y ! Laissez votre voiture au garage, un ou deux jours par semaine au début. Accompagnez le grand à pieds ou à vélo, de temps en temps, quand vous avez un peu plus de disponibilité le matin. Ou inscrivez-le sur le circuit du ramassage scolaire, s’il existe dans l’école fréquentée.

Et si seulement les stambouliottes pouvaient également freiner l'usage du klaxon, tout irait bien dans les meilleur des mondes.

Commenter cet article