Le temps qui passe dans notre école maternelle

Publié le par Jülie

Au mois de février, nous avons parlé du temps et des différents moments de la journée. Nous avons fabriqué une grande frise où ils ont pu se situer jusqu'à aujourd'hui. Les différents temps forts de la journée en classe ont été répertoriés. Se situer dans le temps fait partie du cycle des apprentissages premiers. L'autonomie de l'enfant par rapport au temps est importante. Aussi, tous les matins, nous procédons aux mêmes enchaînements : puzzle lorsqu'on arrive dans la classe, exercice à table, petit déjeuner dans la salle à manger, salle de jeux Playorena, retour en classe pour une heure de découvertes et d'études. Ouf !
La découverte des rythmes se fait progressivement. Nous en parlons en classe. Ce cadre organisé rassure les enfants. Si par hasard la maîtresse (moi), oublie de procéder à l'un de ces enchaînements, très vite les enfants le lui rappellent ! En les aidant à acquérir des repères simples, je leur permets de vivre sans précipitation les activités proposées.

A l'école, l'enfant va développer son intérêt pour le passé et la chronologie. Cette une étape importante de son développement. C'est pourquoi, en classe, nous continuons à explorer le temps, thème du mois de février. Nous regardons toujours notre frise, la commentons, parlons de nous plus jeunes, des parents, des grands-parents... Témoins d'une époque plus lointaine ils ont biensûr leur rôle à jouer auprès de leurs petits-enfants afin de les aider à trouver leur autonomie.

Publié dans Vie dans ma classe

Commenter cet article